News

Tournage fini !

Et oui ! La saison avance l’année aussi et il ne me reste qu’un mois avant le rendu de mon film ! j’ai donc décidé de stopper mon tournage pour me consacrer au montage et au mixage ! je tacherais de vous faire part de mes avancé dans ce domaine !

 

 

Nouvelles du tournage

Après avoir lu mon dossier de production vous savez donc tout sur mon prochain film (d’étude).

Pour voir un peut l’autre coté, le Behind The scène (BTS) comme on dit, voici la première vidéo de la série consacré au coulisses du film Campi Aves.

Je vais essayer de vous transmettre mes technique de tournage, mes astuce, mes ressenti. Toutes fois, j’insiste sur le faite que je ne suis pas un professionnel (pas encore 😉 ) et que par conséquent, tout ce qu’il y a dans ces vidéos sont ma visions des choses.


 

Dossier de production

Au cours de ma formation à l’IFFCAM, je dois réaliser pendant le deuxième semestre, un film de 26 minutes, sur la thématique de l’environnement, de l’animalier et de la nature.

l’an passé j’ai réalisé En Association avec la Nature, un film qui traite du panel d’activité et compétence que peut avoir une association de protection de l’environnement.

Cette année j’ai décidé de revenir à quelque chose qui me correspond plus, le pur animalier.

J’ai donc choisi de faire un film sur les oiseaux de plaines dont vous retrouverez tous les détails dans le dossiers suivant :

Campi Aves

Nouvelle venue

16295848_10210907014463724_676081951_nAujourd’hui je vous présente la nouvelle venue dans la famille ABIES. Il s’agit de la Sony PXW-FS5. une petite caméra de 850g, dotée d’un capteur super 35 et capable d’enregistrer des image en 4K (UHD) à plus de 240 images par seconde. En résumé a mois les images détaillé et les gros ralentis !!!

Première Expo, Première réussite

Affiche_2016_A4-A3_HD

 

Ce Week-end avait lieu la 8ème éditions des Instants Sauvages 74 à Cornier (74800). A cette occasion j’ai eu la chance d’y projeter mon film et ainsi participer a ma première expo photo.

Ce fut une expérience géniale et je retiendrais de cette exposition un accueil chaleureux, des retrouvailles et des rencontres géniales pour ma première participation à une exposition, je tiens donc a remercier tout les organisateurs de cette édition et tous les exposants tel que Philippe Klein (Nature-en-photos) , Declic-nature / Denis GirardAndré Moenne-LoccozJean-Marie Séveno PhotographeFabien Gréban – photographiesJeremy Calvo – Photographies natureJulien ButheauJean-luc Danis, Antoine Rezer, Dominique Meynet, Marie-José Moenne-Loccoz, Bernard Pons, Thierry Resin, Emmanuelle Roger et Jérôme Fatalot.

J’espère bientôt remettre ça et recroiser tout ce petit monde !!

PS : Du coup le Film va bientôt sortir sur le net 

Affut au bord de l’eau

Non loin de l’école coule une rivière, la Vonne. Ce cours d’eau à l’aspect calme abrite une faune diverse et colorée. Colorée ? oui c’est bien ce que j’ai dit. Et le but de cet affut était de voir l’une de ces espèces haute en couleur, j’ai nommé le Martin pêcheur d’Europe Alcedo atthis. Avec les copains on s’est donc retrouvés à un spot où on l’a déjà souvent observé et même trouvé un perchoir ( le saint graal pour la photo de martin). Mais au bout de deux heures les pieds dans l’eau, le petit oiseau bleu n’a fait que passer devant nous à deux reprises. Heureusement un autre petit oiseau de couleur nous a tenu compagnie, la bergeronnette des ruisseaux Motacilla cinerea.

 

Nouveau tournage

Ca y est, les cours ont repris à l’IFFCAM.
Pour cette deuxième année de Master Réalisation Documentaire Animalier je dois produire un film de 26 minutes sur un sujet animalier ou environnemental. J’ai donc décidé de faire un métrage sur les oiseaux de plaines. La région Poitou-Charentes se prête bien à l’exercice car il n’y a que ça, des plaines.

Ayant beaucoup d’espèces à filmer je n’ai donc pas perdu de temps, samedi je suis allé faire mes premières images sur le terrain.

Ici un Oedicnème criard Burhinus oedicnemus. Les individus se rassemblent sur des places avant de partir pour leur long voyage en direction du sud.

 

Repérage pour le Brame

Hier soir, nourrit par l’impatience, m’est venu l’envie d’aller sur un spot bien connu pour le brame. En effet la date approche et c’est avec un peu d’espoir, même si je n’était pas spécialement convaincu, je me suis rendu sur ce spot.

Ca n’a pas raté… je n’ai rien entendu de  la matinée. Il est encore trop top pour observer et entendre le cerf réer, et la chaleur de ces derniers jours n’arrange rien. Maigre consolation, j’ai aperçu 3 chamois, un chevreuil et un renard, mais trop rapide pour moi.

C’est pas grave j’ai pu m’amuser à tirer le portrait de ce rouge gorge juvénile.

PS : Vivement que le Brame commence.

Rouge gorge juvénile